Menu

0 Comments


Que l’on y vienne dans le cadre d’une visite touristique ou d’un voyage d’affaires, les Européens doivent régler quelques formalités pour passer un séjour aux USA. En effet, depuis 2009, la présentation d’une ESTA est obligatoire. Ce document doit être accompagné d’un passeport valide et d’un billet d’avion aller-retour.

La visa et  l’autorisation de voyage électronique : deux formalités différentes

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il convient d’abord de faire la différence entre ESTA et visa. En réalité, même si les deux autorisations sont une porte d’entrée vers les États-Unis, l’une se distingue de l’autre par les conditions d’obtention. Le visa est destiné à tous les Européens qui souhaitent séjourner aux États-Unis pendant plus de trois mois.

L’ESTA, quant à elle, s’adresse à tous ceux qui projettent de voyager aux USA dans le cadre d’une visite touristique, d’un déplacement d’affaires ou d’un transit. On lui attribue souvent le nom de « visa simplifié », car son obtention n’implique pas une démarche longue, ni complexe.

Cependant, le système électronique d’autorisation de voyage est régi par quelques conditions. Pour obtenir son ESTA, le voyageur doit être éligible au programme d’exemption de visa, un accord signé entre une trentaine de  pays de l’UE et les USA. Si ce n’est pas le cas, il devra passer par la voie classique. Mais généralement, plus de 3/4 des ressortissants français, belges et suisses procédant à la demande d’une  ESTA ont une réponse positive.

L’ESTA : ses principaux objectifs et les procédures d’obtention

Tous les objectifs de l’ESTA tournent autour d’un seul but : celui de protéger le sol américain et ses citoyens. Ainsi, ce document  sert à contrôler les accès sur le territoire  et à  limiter l’entrée des voyageurs à risques ou susceptibles de troubler l’ordre public. Par ailleurs, ce système permet aussi de lutter contre le terrorisme.

Afin de se procurer une autorisation de voyage électronique, l’intéressé doit se connecter sur un site internet dédié. En effet, toutes les démarches s’effectuent uniquement en ligne. On peut également bénéficier d’un accompagnement personnalisé en s’adressant à une plateforme indépendante. Moyennant des frais supplémentaires, le portail propose d’assister le touriste pendant tout son parcours. Dans tous les cas, le voyageur sera amené à remplir un formulaire par bon nombre d’informations essentielles concernant son identité et les motifs de ses déplacements. Si aucun problème n’a été relevé lors de la demande, l’ESTA sera remise  par courrier électronique au bout de 72 heures et elle  sera valable pendant deux ans.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.