Menu

0 Comments


L’Argentine figure parmi les pays à prioriser pour les amateurs de trek désirant vivre des aventures mémorables. En effet, cette contrée d’Amérique du Sud pullule de plusieurs sites propices à la randonnée. Ces endroits offrent aux passionnés de marche l’occasion d’admirer de magnifiques paysages. De plus, ils permettent aux routards de passer des vacances hors du commun.

La Quebrada de Humahuaca, un site aux mille merveilles de l’Argentine

La Quebrada de Humahuaca est une des adresses immanquables pour les globe-trotters lors d’un séjour en Argentine. Ce canyon d’origine fluvial et tectonique est classé en tant que patrimoine mondial. Il est situé dans la province de Jujuy, dans le nord-ouest du territoire. Il est connu pour ses vestiges précolombiens et coloniaux. En explorant cet endroit, les voyageurs sont invités à visiter Purmamarca. Ce village est un célèbre grâce à sa curiosité géologique, le Cerro de los Siete Colores. Cette œuvre de mère Nature est réputée pour ses teintes remarquables. Mis à part cela, les estivants peuvent se balader à Tilcara. Cette bourgade est appréciée des voyageurs pour ses nombreux sites touristiques intéressants. Parmi ses destinations immanquables, on peut citer la Pucará de Tilcara, la chute du río Huasamayo et le jardin botanique. Par ailleurs, une randonnée dans la Quebrada de Humahuaca est une opportunité de découvrir la ville d’Humahuaca.

Le mythique Aconcagua, le fameux point culminant de toute l’Amérique

L’Aconcague est sans conteste un des spots de trek à ne pas rater pendant une escapade sur le territoire argentin. Cette formation géologique est considérée comme la plus haute montagne du continent américain. Elle se situe dans le département de Las Heras, à l’ouest du pays. Une multitude de pistes permet aux routards de gravir ce « colosse de l’Amérique » durant un circuit en Argentine. Toutefois, la voie Normal est le chemin le moins pénible pour aller sur la cime principale de ce synclinal. Au cours de l’ascension de ce mont, les routards auront l’occasion de croiser divers oiseaux. Parmi les spécimens qui ont élu domicile dans cette zone, on peut citer l’urubu noir et le caracara caronculé. Les randonneurs pourront aussi observer des mammifères comme le guanaco et le renard de Magellan. À titre indicatif, l’été austral est le moment adéquat pour aller en haut de l’Aconcagua.

Le parc Lanín, une réserve envoûtante et intrigante de l’Argentine

Le parc national Lanín est une des destinations à découvrir pour les randonneurs pendant un séjour en Argentine. Cette zone protégée, couvrant une surface de 3 790 km², est localisée dans la province de Neuquén. Elle est connue pour être l’une des plus belles réserves de la Patagonie. Elle abrite plusieurs variétés de plantes, à l’instar du Gunnera tinctoria, du Mutisia decurrens et de l’Embothrium coccineum. En s’aventurant dans ce havre de paix, les routards peuvent admirer de nombreuses espèces de mammifères. Parmi les spécimens autochtones, on peut noter le chat des pampas, le guigna, le puma et la loutre marine. Les globe-trotters ont également l’occasion d’observer des oiseaux tels que la colombe à ailes noires et l’upucerthie à bec droit. Par ailleurs, une escapade dans ce parc est une opportunité de partir à l’assaut du volcan Lanín. Il est à noter que l’ascension de ce mont nécessite de l’expérience.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.