Lors des vacances, on peut choisir de partir en van. L’avantage est qu’ainsi, on a la possibilité d’adapter le voyage à son rythme. Pour ceux qui sont intéressés par une telle aventure, quelques préparations sont de rigueur. Les détails dans la suite de cet article.

Ce qu’il faut savoir avant le départ

Que l’on prévoit d’entamer un long voyage ou que l’on préfère un court séjour, il est toujours préférable de bien se préparer. De plus, quand il est question d’une aventure en van, l’option organisation par une agence de voyages n’est pas envisageable. La planification par soi-même est la seule façon de faire.

Néanmoins, avant toute préparation, il faut être conscient que choisir de partir en van n’est pas une décision à prendre à la légère. Les conditions du voyage n’ont absolument rien avoir avec les vacances habituelles, en famille ou entre amis (déplacement en avion ou en train, hébergement dans les hôtels, etc. ).

Tous les passionnés de vanlife le disent, un voyage en van se prépare. Pour un tout premier voyage, il n’est pas rare que les intéressés n’aient même pas encore de véhicule adapté. Dans ce cas, ils ont le choix entre acheter un van tout équipé et opter pour la location ou encore, choisir un van classique et investir dans des équipements pour van. Lit, auvent, chaise, meuble de rangement… Les accessoires pour van sont à commander sur les sites spécialisés.

Pour d’autres, le voyage en van n’est pas une nouveauté et ils veulent retenter le coup. Toutefois, il se peut que leurs vans soient restés trop longtemps inutilisés. Un checklist de départ s’impose. Pour limiter les risques de panne et autres problèmes, il faut vérifier la mécanique, l’électronique, les accessoires, etc. Si nécessaire, ne pas hésiter à emmener la voiture au garage pour une révision complète. Une fois que le van est prêt pour l’aventure, l’étape suivante consiste à tracer les grandes lignes du road trip.

Ce qu’il faut prévoir pour le voyage

Afin de bien profiter de ce nouveau mode de voyage, il faut commencer par établir un itinéraire. Il suffit de lister les villes sur le passage, les lieux d’intérêt à visiter, les endroits pour dormir, etc. Ensuite, l’étape la plus importante, estimer les dépenses et fixer le budget à prévoir. Évidemment, il est préférable de s’accorder une petite marge.

Après, il faut s’assurer que l’on dispose du minimum nécessaire pour une vie sur les routes. À titre d’exemple, voici une liste non-exhaustive des objets indispensables : lampe de poche ou frontale, chargeur portatif, couette, carte ou GPS, papier toilette et glacière. Les autres accessoires à emporter dépendront de l’espace disponible dans le véhicule et du niveau de confort recherché.

Pour vivre une vraie aventure et avoir des souvenirs inoubliables, il faut laisser place à l’imprévu. Inutile de planifier, aux détails près, tout ce que l’on va faire lors du voyage. Faire un road trip, c’est vivre l’instant présent. L’essentiel est d’être prêt dans la tête. En d’autres mots, il faut être flexible, s’attendre à tout et être prêt à s’adapter.

Article similaire